Special

Special

 

Nous n’en sommes qu’au commencement d’un projet très vaste. Nous comptons dans un futur proche développer plusieurs autres aspects de cette merveilleuse matière première qui nous est offerte. Un des points les plus importants sera celui du travail entièrement à main de la laine, pour cela, nous sommes en partenariat en ce moment même avec une communauté de femmes tisserandes de la vallée sacrée. C’est une communauté assez spéciale que nous avons choisie, nous allons vous en compter quelques-uns des aspects les plus importants.




Le projet de cette communauté commença dans les années 70 ou une famille s’intéressa aux techniques de teintes naturelles perdues au fur et à mesure du boom des techniques industrielles et chimiques. Pour ce faire, ils entamèrent un long périple commença à travers les Andes a la rencontre de villages oublies ou les techniques ancestrales perduraient. Travail ardu à une époque ou le Pérou n'était pas aussi sûr qu’aujourd’hui et où les vieilles mœurs subsistaient encore : les natifs de ces villages avaient la peur qu’en transmettant leur savoir, ils perdraient une partie de leur âme. Après de longue parlementassions et négociation avec les chefs(e)s de ces communautés et quasiment 30 années de travail une grande partie de ces teintes naturelles ainsi que des techniques de tissage furent retrouvées .


Ces savoirs ainsi retrouvés furent ensuite compilés et enseignés aux femmes du village de Chinchero dans la vallée sacrée. En-dehors de la perpétuation d’un savoir-faire millénaire oublié le but était tout autant d’émanciper les femmes. En leur donnant une utilité sociale hors des tâches ménagères, un travail et un revenu, elles ont depuis lors accédé à une relative indépendance. 

Retour au blog